Guerre Virtuelle Index du Forum

Guerre Virtuelle
Un forum dédié à un jeu de rôle se déroulant en pleine 2e Guerre Mondiale ! Vous incarnerez un soldat américain, allemand, japonnais ect...et le maître du jeu vous donnera des missions...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue 
            
                
              
                   
             
ma mission : liébrer des prisonnier

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Guerre Virtuelle Index du Forum -> Thêatre des Opérations -> Normandie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
callcallcall


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 23

MessagePosté le: Jeu 12 Fév - 18:26 (2009)    Sujet du message: ma mission : liébrer des prisonnier Répondre en citant

C’était une belle journée ensoleillé pour une fois, malgré cette fichue guerre. Mais je savais que sa n’allait pas continuer, en effet, des nuage gris se levais au loin lorsque mon chef d’escouade composée de 7 hommes, Jack Sweater, nous communiqua notre missions : libérer 5 prisonniers au allemand. Pour chance, ils allaient être transférés, pour être interrogés et sans doutes torturés. Cela est pire que la mort ! Ces foutues boches sont prêts a touts ! Ils arrachent les yeux, ils coupent les oreilles ou les doigts, juste pour un renseignement ! Pourquoi ne pas simplement prendre des éclaireurs ? La guerre est une vraie boucherie. En parlant d’éclaireurs, les notre nous ont communiquer les forces ennemis chargées d’escorter le convoie de prisonnier : 10 garde en tout, le convoie sera composé de 2 half-track. Selon nos éclaireurs, le convoi passera dans un petit village normand. Notre chef veut que nous prenions d’abord certaines maisons, mais discrètement.  Plus facile a dire qu’a faire. Surtout que l’on doit faire ça avant l’arriver du convoi, dans 4 heures, ça nous laissait le temps d’y aller, et de nettoyer les positions stratégiques le long de la rue dans laquelle les boches passent. Nous arrivions donc en half-track qui nous déposa a l’entré du village et s’y gara derrière des buisson pour nous attendre . Très vite, nous nous déployions et courront le long d’un petit chemin en terre qui passe près du village. Il y avait des cabanes le long du sentier, et nous faisions très attention à regarder à l’intérieur et sur notre flanc. Nous continuions donc, 1 Km plus tard sans problème, nous arrivions en vue d’une ferme, elle était assez bien positionnée, car elle était à 200 mètres de la petite rue dans laquelle passaient les prisonniers. En face, se trouvaient un cimetière, une église, et des maison assez agréable a vue d’œil, mais quand on pense à ce qu’il a l’intérieur, on oublie vite la bonne vision des choses. Nous décidions d’aller dans les ferme, au rez-de-chaussée : rien. Mais on entendait facilement des voix allemandes au 1er étage. Jack Sweater me demanda de monter, et j’exécutai l’ordre. Je fis attention a mes bruit de pas, je me dirigeait vers le voix, elle venait d’un couloir qui aboutit sur une grande pièce. Heureusement, la porte était grande ouverte. J’y jetai un coup d’œil et je vis 2 allemands entrains de parler de tout et de rien derrière une mitrailleuse MG-42. Mon chef attendait au bout du couloir, je lui fis signe que les allemands n’étaient que 2. Jack appela deux autres hommes de l’escouade et tout trois, s’avancèrent doucement. J’avais le cœur qui battait, car si on tirait le moindre coup de feu, les autres boches seront immédiatement alertés. Notre plan, peu originale, était de prendre nos colt, de foncer sur les schleu et de les assommés. Nous courrions donc comme des fous et assommions directement nos ennemis. Ce cis n’avaient pas le temps de réagir tellement c’était rapide et… Violent. Cette mitrailleuse MG-42 était une chance pour nous. Le chef désigna 2 servants, pendant que nous, nous allions sécuriser le cimetière et l’église. Nous descendions le long de la rue, cacher derrière les buissons. Nous devions aller dans cette église coûte que coûte. Chacun de nous, tour après tour, nous traversions la rue en courant vers le cimetière et se cacher derrière les tombes. Les autres boches, s’il y en avaient, ne nous avaient pas repérer ou n’étaient pas a leurs taches habituelles. Enfin bref, pourquoi s’intéresser aux allemands ? Donc nous allions dans l’église, elle était vide. A par les banc, l’orgue, les statue du christ, il n’y avait rien. Encore un coup de chance. Cela est peut-être l’œuvre du porte-bonheur que ma donné ma mère avant que je parte, je ne sais pas. Jack Sweater posta 2 hommes dans le cimetière, j’étais un de ces hommes. Et un autre dans le cloché de l’église. A 2, le chef et le dernier homme allait sécuriser la maison de gauche, dans une porte aboutissait sur le cimetière. Ils entrèrent dans la maison, on entendit des coups de feu et une grenade exploser. Jack Sweater fit signe par la fenêtre  de nous cacher dans l’église. Nous entrons donc dans le batiment, quand soudain la radio boche se mit à émettre la langue boche. Ils avaient entendus les coups de feus, et notre seul traducteur était dans la ferme en face. Je lui fit signe de venir, il compris et courut rapidement, mais lorsqu’il traversa la rue, il se fit abattre par un tireur embusqué. La situation était critique, les boches savait que nous étions la, et un sniper nous attendais. Soudain la mitrailleuse MG-42 de la ferme se mit à tirer. Le convois était la ! Les allemand était dans des camions dépourvue de mitrailleuses et se réfugiant derrière les camions et laissant les prisonnier dans les camions se mirent à tirer. Notre servant prenait bien garde à ne pas tirer sur les prisonniers, et ne pouvait risquer de continuer le feu. Mais notre homme ne durera pas longtemps à tirer, il s’est fait abattre par le sniper. Nous étions 3 dans l’église, un de nous alla au sommet, au clocher et tira sur les allemands, il en abattue alors 3, pour cause de l’effet de surprise. Le chef, et celui qui l’accompagnait, dont je ne connaissait même pas le nom (il était très discret, mais faisait un bon soldat) ouvrirent aussi le feu. A 2 dans l’église, nous allions près de la porte, et tirions aussi. Mais il nous mitraillait avec leurs MP40, et cela devint plus difficile. Les boches s’étaient réfugiés derrière le mur du cimetière (cimetière qui était devant l’église) et par conséquent, ne voyais pas les prisonniers derrière eux, entrain de s’en aller vers la ferme. Un se fit abattre par le tireur embusqué. Ils courait vers la ferme, mais un autre se fit tuer, cette fois par un boches équipé d’un k98k qui les avaient vu, il tira un 2e coup, mais nos amis on réussit a se cacher dans la ferme alors que le sniper en venait d’en abattre un 3e. L’allemand au k98k alerta son escouade, ils se retournèrent tous, ce qui nous permis d’avancer dans le cimetière et d’en abattre 3 supplémentaires. Après s’être cacher derrière un caveau je lançait une grenade, et les boches se dispersèrent. Ce qui permit à mes coéquipiers de tous les abattre. Avec se qui restait de mon escouade, nous re-traversions la rue pour atteindre la ferme lorsque Jack Sweater se fit abattre. Nous courrons tous vers la ferme alors que un homme de l’escouade courra vers son cadavre, et essaya de le rapporter. Je criais pour qu’il revienne et qu’on se tire d’ici le plus vite possible avec les 2 prisonniers qu’on a put sauver mais il fût trop têtu. Les 2 hommes s’étaient déjà connus au camp d’entrainement du tenesse, leurs états d’origine. Il se fit abattre à son tour. Avec les 2 soldats survivants de mon escouade et les 2 prisonnier, nous courrions épuiser jusqu’au half-track. Le chauffeur était étonné de ne voir revenir que 5 hommes. Nous prîmes la route, jusqu’au Q.G pour faire mon rapport.  


Soldat John Taylor  
compagnie able  
G4816P42  
Normandie, le 29 juin 1944  

_________________
Nom : John Taylor

Grade : soldat 1er classe
Etat d'origine : Nort Carolina
Date de naissance : 30/04/1921
Arme principale : Bar
Arme secondaire : Colt 45 et 2 grenade explosive
Numéro matricule : G8416P42
Thêatre : Europe


Dernière édition par callcallcall le Ven 13 Fév - 12:42 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 12 Fév - 18:26 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
callcallcall


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 23

MessagePosté le: Ven 13 Fév - 12:39 (2009)    Sujet du message: ma mission : liébrer des prisonnier Répondre en citant

alors? comment vous trouvez?
_________________
Nom : John Taylor

Grade : soldat 1er classe
Etat d'origine : Nort Carolina
Date de naissance : 30/04/1921
Arme principale : Bar
Arme secondaire : Colt 45 et 2 grenade explosive
Numéro matricule : G8416P42
Thêatre : Europe


Revenir en haut
Tbag64[returns]


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 5
Localisation: Bayonne

MessagePosté le: Sam 14 Fév - 08:58 (2009)    Sujet du message: ma mission : liébrer des prisonnier Répondre en citant

bien,mais il manque un petit plus.

bref ce n'est pas a moi de décider

moi je mettrait 14/20 Confused
_________________
Nom:Powell
Prénom:Bradd
arme principale:fusil sniper springfield
arme secondaire:colt 45
grade:seconde classe
équipement spécial:1 grenade fragmentation ;2 grenade fumigene;charge éxplosive


Revenir en haut
callcallcall


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 23

MessagePosté le: Sam 14 Fév - 09:54 (2009)    Sujet du message: ma mission : liébrer des prisonnier Répondre en citant

c'est pas mal 14 pour ma première fois
_________________
Nom : John Taylor

Grade : soldat 1er classe
Etat d'origine : Nort Carolina
Date de naissance : 30/04/1921
Arme principale : Bar
Arme secondaire : Colt 45 et 2 grenade explosive
Numéro matricule : G8416P42
Thêatre : Europe


Revenir en haut
Vova_Fett


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2009
Messages: 38

MessagePosté le: Sam 14 Fév - 10:15 (2009)    Sujet du message: ma mission : liébrer des prisonnier Répondre en citant

Okay Plutôt une bonne mission, avec quand même des fautes et pas mal de répétitions.
Mais c'est un bon début, alors 1er classe.
(essaye de faire des textes plus réaliste)
_________________
je suis le maître du jeu.


Revenir en haut
duality


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2009
Messages: 6
Localisation: Québec, Canada

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 05:18 (2009)    Sujet du message: ma mission : liébrer des prisonnier Répondre en citant

Pas mal, pas mal Okay  Belle longueur je trouve. Mais un peu de répetitions et de fautes, mais ça se corrige Razz
_________________
'' J'ai tué un homme, et c'est le pire des crimes. Pire que le viol. J'ai tué un homme, et ça, personne ne viendra me le reprocher...''


Nom : Jacob ''Jack'' William
Grade : 1ère Classe


Revenir en haut
callcallcall


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2009
Messages: 23

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 15:03 (2009)    Sujet du message: ma mission : liébrer des prisonnier Répondre en citant

je sais, le verbe "abattre" est trôp utiliser.

Niveau fautes, j'en fait plein, heuresement que j'ai word.

Sinon merci Embarassed
_________________
Nom : John Taylor

Grade : soldat 1er classe
Etat d'origine : Nort Carolina
Date de naissance : 30/04/1921
Arme principale : Bar
Arme secondaire : Colt 45 et 2 grenade explosive
Numéro matricule : G8416P42
Thêatre : Europe


Revenir en haut
Peter_the_black


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2009
Messages: 9

MessagePosté le: Mer 1 Avr - 15:11 (2009)    Sujet du message: ma mission : liébrer des prisonnier Répondre en citant

Pas très bien. Nombreuses fautes mais surtout des incohérences! Le half-track vous dépose à l'entrée du Village et vous parcourez 1 km pour tomber devant une ferme! Et les cabanes? Ca me rappelle étrangement un film pourri (mais assez divertissant) à propos d'un para de la 101 ème airborn qui se fait sauver par quelques GIs. Etonnant non? Mais bon, c'est un début et tout se que je peux te dire c'est : 
IL EST CASSE OU QUOI TON FICHU CORRECTEUR ORTHOGRAPHIQUE?
ah oui et aussi, les films c'est pas un très bon exemple, a part certains.


Mais bon Mort de Rire  je me suis bien marrer à lire ton texte.
_________________
Les gens pensent que la mort est un fléau en nous. Mais perdre sa vie en protégeant ses idéaux n'est-il pas un honneur? Seul les plus lucides le comprennent. Alors cessons de prendre la guerre pour atroce. Aimons-la à notre manière .


Revenir en haut
Vova_Fett


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2009
Messages: 38

MessagePosté le: Dim 19 Avr - 09:52 (2009)    Sujet du message: ma mission : liébrer des prisonnier Répondre en citant

pas mal, ça vaut en effet un 14, mais bon:
-beaucoup de répétitions
-le décor est étrange
-un peu de description, c'est un très bon point, j'arrive mieux à visualiser le décor
-assez réaliste, malgrès quelque incoherences. Heureux que tes soldats ne soient pas des "Rambo"
-c'est vrai que ça m'a un petit peu fait penser à "Saving private Ryan" (c'est en ce sens que je parle de Rambo; une poignée d'hommes anéantis une panzer division
-pas mal de fautes
-espace un peu tes textes, c'est plus agréable à lire (après, tu fais comme tu veux)

voilà, un texte assez bien. merci callcall
_________________
je suis le maître du jeu.


Revenir en haut
Peter_the_black


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2009
Messages: 9

MessagePosté le: Lun 20 Avr - 09:27 (2009)    Sujet du message: ma mission : liébrer des prisonnier Répondre en citant

Merci Vova_Fett, tu m'ôte les mots du clavier. C'est ce que je voulais dire. Mais pour un début c'est pas mal. On est pas tous des Victor Hugo mais quand même, c'est pas sorcier non plus alors la prochaine fois Callcallcall applique toi un peu plus, améliore ton style, les films oublie les un peu, RELIE TOI même avec un correcteur orthographique (la preuve ton texte devait être rouge de faute), et continue. 


PS : Désolé pour le texte plus haut mais tu pourras sire ce que tu veux quand j'aurais écrit le mien alors... Twisted Evil


PPS : Ton texte fait un gros pâté, c'est très embêtant a lire. Crying or Very sad


PPPS (et oui, ca existe) : Mon texte sera paru dans la semaine. Tu pourras te défouler. Okay  
_________________
Les gens pensent que la mort est un fléau en nous. Mais perdre sa vie en protégeant ses idéaux n'est-il pas un honneur? Seul les plus lucides le comprennent. Alors cessons de prendre la guerre pour atroce. Aimons-la à notre manière .


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:56 (2017)    Sujet du message: ma mission : liébrer des prisonnier

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Guerre Virtuelle Index du Forum -> Thêatre des Opérations -> Normandie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com